alert arrow-left arrow-right bottin bureau close etablissements etat facebook intranet logo-csamore next open prev search

Les commissaires soulignent l'implication de Kelly-Anne Vanasse

Publié le 19 mai 2017

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Affluents (CSDA) a rendu hommage à Kelly-Anne Vanasse, une élève de l’école Le Prélude qui n'hésite pas à s'impliquer pour sensibiliser ses pairs à différentes thématiques qui touchent les jeunes.

En novembre 2014, avec l’aide de professionnels de la CSDA, Kelly-Anne a initié un premier colloque sur l’intimidation, qui a réuni plus de 130 élèves du secondaire. Le succès de ce colloque a rayonné jusqu’à l’Assemblée nationale puisque le projet a fait partie des finalistes pour la remise du premier prix « Ensemble contre l’intimidation ». (voir photo plus bas)

Fière de ce projet, Kelly-Anne a récidivé le 17 mars dernier en organisant le Colloque 17-3-17 sur le thème de la tolérance. Là encore, plus d’une centaine d’élèves des écoles secondaires ont assisté à l’événement qui réunissait plusieurs conférenciers, dont l’humoriste et chroniqueur à La Presse +, Rabii Rammal.

Afin de lui rendre hommage, le conseil des commissaires lui a remis un prix Bravo! grandement mérité.

Voici le texte lu par le directeur de l'école le Prélude, Ghislain Plourde, lors de la remise du prix.

Merci M. Duzyk. Les réalisations que vous rapportez aujourd’hui sont effectivement grandioses. Pour une élève de 14 ans à l'époque, Il fallait toute une dose de courage et des convictions profondes pour organiser un colloque traitant de la lutte contre l’Intimidation réunissant des élèves de 14 écoles secondaires et de 2 centres de FP.  Il faut connaitre Kelly-Anne pour savoir que l’énergie nécessaire pour mener à bien ce projet, elle l’a puisée dans son désir de rendre les autres heureux tout simplement.  Bien qu’elle soit certainement heureuse que son projet fût sélectionné parmi les 69 présentés dans le cadre du prix «ensemble contre l'intimidation» et fière qu’il fût reconnu à l’Assemblée nationale par le premier ministre M. Couillard en personne, je demeure persuadé que sa plus grande satisfaction réside dans le fait d’avoir contribué à faire évoluer la cause et d’avoir outillé la centaine d’élèves présents lors du colloque, à faire une différence dans leurs milieux respectifs. 

Comme M. Duzyk l’a si bien souligné, cette future technicienne en éducation spécialisée a récidivé (et oui, c’est une récidiviste) en mars dernier avec un deuxième colloque, réunissant cette fois-ci plus d’une centaine de jeunes autour du thème la tolérance. Encore une fois, ce fut un grand succès.  Comme tu es une fille d’équipe et que c’est dans cette forme de travail que tu excelles le plus, tu m'en voudrais sûrement si je ne soulignais pas la contribution de tes collaborateurs. Je tiens donc à remercier particulièrement Felix Larose et Genevieve Roussety pour leur rôle dans  ces projets. Évidemment, comment ne pas oublier ton papa pour qui l’expression « la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre » s’applique à merveille.

Évidemment, c’est en grande partie pour ces deux grandes réussites que nous lui remettons un prix Bravo aujourd’hui. Personnellement, c’est surtout son dépassement de soi et son implication au jour le jour dans la vie de l’école qui me fascinent. Cette élève dyslexique, qui doit travailler extrêmement fort pour réussir, trouve le temps de faire partie de nos gardes Ado, occuper le poste de vice-présidente du Conseil d’élèves et participer aux rencontres du Conseil d’établissement durant lesquelles, madame Dusablon peut en témoigner, elle défend d’une manière vigoureuse les intérêts de ses pairs. Athlète accomplie, elle trouve même le moyen de rapporter à son école des bannières en soccer!!! 

Finalement, ta sensibilité aux autres, ton abnégation sans limites, ton acceptation des différences, tes qualités de rassembleuse, ta persévérance, ta détermination et ton sens de l’humour dont tu nous fais profiter au jour le jour font de toi un être exceptionnel.  

Kelly Ann, tous les gens qui t’entourent ce soir font ce métier pour permettre aux élèves de devenir des citoyens responsables, qui contribuent à la société positivement, et ce, tout en s’épanouissant. Et bien dans ton cas, c’est mission accomplie!!! Ton parcours au secondaire fut exceptionnel et tu peux en être fière!!! En plus de grandir toi-même, tu auras réussi à faire grandir non seulement les gens qui t’entourent, mais aussi ceux qui auront eu la chance de capter le bonheur que tu sèmes à tout vent!!!

BRAVO!

Retour