alert arrow-left arrow-right bottin bureau close etablissements etat facebook intranet logo-csamore next open prev search

Nouveau programme de formation professionnelle en mécanique de machines fixes

Publié le 12 avril 2018

Lors de sa visite à l'école secondaire Félix-Leclerc le 9 avril dernier, Pierre-Luc Bellerose, conseiller politique de la ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Lise Thériault, a profité de l'occasion pour faire une deuxième annonce tout aussi importante pour la Commission scolaire des Affluents (CSDA).

En effet, la CSDA, la Commission scolaire des Samares et la Commission scolaire Sir-Wilfrid Laurier ont reçu l’autorisation d’offrir, ensemble, le programme de formation professionnelle Mécanique de machines fixes. Un soutien financier de plus de 9,3 M$ est accordé pour l’implantation de ce programme qui requiert une nouvelle construction. 

Cette nouvelle offre de formation des commissions scolaires de Lanaudière repose sur une concertation locale forte et vise à répondre, de manière régionalisée, à des besoins de formation manifestes. Un vaste territoire s’étendant dans la couronne nord de Montréal, et au-delà, se trouvera ainsi desservi. Cette nouvelle offre de formation repose sur une entente de partenariat entre les trois commissions scolaires portant sur le partage des locaux, des équipements et des revenus. 

« Le travail conjugué de notre commission scolaire avec nos collègues de la Commission scolaire des Samares et de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier a permis l'obtention d'un centre de formation professionnelle en mécanique de machines fixes. Unique en son genre, ce projet en formation professionnelle regroupe les forces de trois commissions scolaires qui ont à cœur d’offrir des programmes qui répondent aux besoins des élèves, mais également des entrepreneurs lanaudois qui, de plus en plus, font face à une pénurie de main d’œuvre qualifiée. Grâce à ce partenariat entre nos trois commissions scolaires, nous avons la ferme intention de créer un nouveau pôle de formation à la fine pointe de la technologie, qui servira à former des travailleurs qualifiés capables de répondre aux nombreux défis auxquels fait face notre économie », a souligné le vice-président de la CSDA, Sylvain Goyette.

Plus de détails à venir concernant l'échéancier et l'emplacement du centre qui accueillera cette nouvelle formation.

Retour